Energie éolienne

En tant que plus grand producteur d'électricité verte du pays, ENGIE a de grandes ambitions dans le domaine de l'énergie éolienne. D'ici 2030, ENGIE veut développer 1000 MW d'énergie éolienne terrestre. En 2015, la société s'était fixé pour objectif d'atteindre 500 MW de capacité éolienne d'ici fin 2020. Aujourd'hui, l'entreprise dispose déjà d'une capacité éolienne de 372 MW, 97 MW sont en cours de construction et ENGIE a obtenu des permis pour 61 MW supplémentaires. Ces capacités éoliennes produiront annuellement plus de 1 milliard de kilowattheures, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 350 000 ménages. En outre, elles permettront de réduire chaque année les émissions de CO2 de 425 000 tonnes.

Découvrez tous nos parcs éoliens !

ENGIE-Windturbines

En éolien terrestre, également appelé éolien "onshore'" l'implication des parties prenantes et des riverains est au coeur de notre approche. Ainsi, nous construisons nos éoliennes en partenariat via les sociétés Wind4Flanders*, Wind4Wallonia** et Greensky*** au sein desquelles se retrouvent des intercommunales. Par ailleurs, nous ouvrons certains de nos projets à la participation citoyenne via Electrabel CoGreen ou via d'autres coopératives issues d'initiatives locales.

ENGIE installe également des éoliennes chez ses clients afin de leur permettre de bénéficier d'une électricité verte et locale.

En éolien en mer, également appelé éolien "offshore", nous sommes actifs dans plusieurs domaines.

Nous construisons des sous-stations à haute tension qui permettent l'acheminement de l'électricité produite par câble vers le réseau de transmission terrestre.

ENGIE participe également, à concurrence de 17,5%, au projet éolien offshore Seamade, qui sera mis en exploitation d'ici la fin de l'année. D'une capacité de 487 MW, Seamade produira l'équivalent de la consommation annuelle de 485 000 familles et permettra d'éviter l'émission annuelle de 750 000 tonnes de CO2.

Pour atteindre notre ambition de 1000 MW à l'horizon 2030, nous allons :

  • Accroître notre capacité éolienne terrestre de 40 MW par an
  • Optimiser le parc existant en remplaçant progressivement des turbines anciennes de petite taille, par des turbines de tailles supérieures plus performantes, comme nous le faisons à Hoogstraten et Wondelgem
  • Participer aux prochains appels d’offre pour les futures concessions identifiées dans le Plan d’aménagement des espaces marins.

 

A noter

  • En moyenne, 3 à 4 années minimum s’écoulent entre la phase d’étude du projet et la mise en service du parc éolien
  • Une éolienne onshore placée à un endroit adéquat et dotée d’une puissance de 3 MW peut générer quelque 7000 MWh d’électricité par an. Cela correspond à la consommation annuelle d’environ 2400 ménages
  • La durée de vie moyenne d’une éolienne est 20 ans.

 

Transformer l’énergie du vent en électricité, mais pas à n'importe quelles conditions

Pour que l’éolienne produise de l'électricité, il faut suffisamment de vent. En effet, elle ne tourne que si la vitesse du vent s’élève à 3 m/s (10 km/h). Elle atteint sa pleine puissance à une vitesse de 12 m/s (40 km/h). Mais il ne faut pas trop de vent non plus, à partir d’une vitesse du vent de 25 m/s (90 km/h), les éoliennes sont mises à l’arrêt pour des raisons de sécurité. La production d’électricité des éoliennes est donc fluctuante. Pour compenser ces fluctuations, ENGIE utilise des logiciels dédiés, intégrant les données météorologiques afin de prédire au mieux leur production. Ces logiciels nous permettent d’activer d’autres unités de production si nécessaire.

 

Comment fonctionne une éolienne ?

Éolienne onshore :

  • La puissance des éoliennes actuellement installées est de l'ordre de 3,5 à 5,6 MW
  • Une éolienne produit en moyenne l’équivalent de 2000 à 2200 heures par an à pleine puissance (soit +/- 25% de charge)

Éolienne offshore :

  • L’espace disponible en mer permet l’installation d’éoliennes plus puissantes et plus hautes. L’industrie offshore s’oriente vers des éoliennes maritimes de 12 MW, avec un rotor pouvant dépasser 200 m d’envergure.
  • En mer, les vents sont à la fois plus forts et plus réguliers. Une éolienne y produit en moyenne l'équivalent à pleine puissance de 3400 heures à 4000 heures par an (soit +/- 45 % de charge).Schema wind FR
  • La nacelle est "la salle des machines" de l'éolienne. Elle s'oriente automatiquement dans la direction du vent. 
  • Les pales d’une éolienne onshore mesurent jusqu’à 75 m. Les pales des éoliennes offshore peuvent atteindre une longueur de 100 m. Le vent, à leur contact, fait tourner le générateur. 
  • Les mâts sont creux et permettent d’accéder à la nacelle. À leur pied, se trouve le transformateur qui élève la tension du courant produit.
  • Lorsque le vent entraîne les pales, le multiplicateur convertit le faible régime de rotation du rotor au régime plus élevé du générateur.
  • Le générateur transforme cette énergie cinétique en électricité.

Le saviez-vous ? Le niveau sonore d’une éolienne positionnée à une distance de 500 m équivaut à celui qui règne dans une bibliothèque.

----

*Wind4Flanders est une collaboration entre Zefier, IKA et I.B.E.G . Concrètement, il s’agit d’un partenariat 50/50 où Electrabel prend en charge les activités opérationnelles.

**Wind4Wallonia scelle le partenariat entre Electrabel et 5 intercommunales (IBW, IDEFIN, IEG, SOFILUX et IPFH qui regroupe IDEA, IDETA et IGRETEC). Concrètement, il s’agit d’un partenariat 50/50 dans lequel Electrabel est en charge des activités opérationnelles. 

¨***Greensky cvba est un partenariat entre Electrabel, Infrabel, Saint-Trond et l'Association intercommunale d'électricité de Bruxelles (IBE)

Découvrez tous nos sites de production

Updates

Hoogstraten Repowering - Avancée du projet

2020-09-08

Le projet de repowering entre dans sa phase finale et la plus spectaculaire. Fin septembre, la livraison des éoliennes par transport exceptionnel est prévue. En octobre, nous commencerons par la construction proprement dite des éoliennes, qui durera probablement jusqu'en novembre, en plusieurs phases.

La première turbine livrera déjà sa première énergie verte en octobre et si tout se passe normalement, nous espérons que les six éoliennes seront opérationnelles avant la fin de l'année.

Herentals – Plassendonk - Demande de modification et d'enquête publique

2020-08-27

Le 2 juillet 2020, ENGIE Electrabel a soumis une demande de modification, ajoutant des plans pour la construction de trois cabines haute tension et les câbles haute tension associés. Aucune autre modification n'a été apportée au contenu du dossier. Les conclusions concernant le bruit, l'ombre portée, la sécurité et la nature restent valables.

Afin de donner à chacun la possibilité d'examiner les plans supplémentaires et, si nécessaire, de formuler des objections à la demande de modifications, une enquête publique sera à nouveau organisée. Cette enquête publique a débuté le 20 juillet 2020 et se poursuivra jusqu'au 18 août 2020. Le dossier complet peut être consulté à la mairie de Herentals ou au bureau d'information au public via le lien ci-dessous.

Une présentation du projet peut être téléchargée en bas de cette page.

Gingelom E40 Extension - Demande de modification

2020-08-07

Le 7 août 2020, ENGIE Electrabel a soumis une demande de modification, qui vise à se conformer à l'avis de la Commission régionale des permis environnementaux. Aucune modification n'a été apportée à l'emplacement, aux coordonnées et aux dimensions des éoliennes. Une présentation sommaire de la demande de modification peut être téléchargée en bas de cette page.

Une nouvelle enquête publique est organisée suite à cette demande de modification. Cette enquête publique débutera le 1er septembre 2020 et se terminera le 30 septembre 2020. La demande de modification peut être consultée à la commune de Gingelom.

Stekene - État d'avancement du projet

2020-07-23

Le Conseil pour les contestations de permis a détruit les dossiers de Wase Wind et d'ENGIE Electrabel. En conséquence, le projet éolien a été retardé.

Le gouvernement flamand a étudié la décision du Conseil au cours des derniers mois. Sur la base de la demande de permis existante, le gouvernement flamand prendra à nouveau une décision. Une deuxième enquête publique sera organisée à cette fin. Elle se déroulera du 20 juillet à la fin du mois d'août.

Maldegem - Eeklo - Kaprijke - Opbouw windturbines

2020-07-06

Ondertussen zijn we gestart met de bouw van de negen windturbines in de cluster Maldegem-Eeklo-Kaprijke. De komende twee weken worden de onderdelen van de windturbines op de juiste plaats gehesen.