Premier coup de pelle pour le nouveau parc de batteries d'ENGIE à Vilvorde

Sur le site d'ENGIE à Vilvorde, le premier coup de pelle pour la construction d'un nouveau parc de batteries de 200 MW a été donné le 5 juillet en présence de Hans Bonte, bourgmestre de la ville. À partir de septembre 2025, les batteries pourront stocker 800 MWh d’électricité et l’injecter sur le réseau pendant 4 quatre heures. Ce type de flexibilité, l'une des priorités stratégiques d'ENGIE, apportera un soutien essentiel au réseau électrique.
05/07/2024

Après avoir reçu l’autorisation pour la construction d'un nouveau parc de batteries à Vilvorde en juillet 2023, et été sélectionné pour une rémunération de capacité en octobre 2023, ENGIE a rapidement commencé les travaux sur le site. Un terrain de 3,5 hectares a été préparé pour accueillir à terme 320 modules de batteries de 25 m x 4 m x 3 m. Chaque module sera relié à un onduleur, un transformateur et aux installations électriques nécessaires pour les raccorder au réseau haute tension. 

Le parc de batteries, l'un des plus grands d'Europe, sera opérationnel à partir de septembre 2025. Le démarrage se fera en 2 phases avec la mise en service de 100 MW de batteries d’abord en septembre 2025 et ensuite en janvier 2026. Une fois pleinement opérationnel, le parc pourra stocker 800 MWh d'énergie et les restituer au réseau pendant 4 heures. Cela équivaut à 160.000 batteries domestiques de 5 kWh qui, une fois chargées, peuvent couvrir la consommation électrique de 96.000 ménages.

Au début de l'année, ENGIE a annoncé sa stratégie d’ici 2030 pour la Belgique. Outre l'accélération du développement des énergies renouvelables et des gaz à faible teneur en carbone, le principal producteur d'énergie en Belgique investit également dans la flexibilité. La part croissante de la production d’énergie renouvelable entraîne des fluctuations sur le réseau électrique. Non seulement le parc de production flexible existant d'ENGIE, mais aussi des nouveaux projets de stockage par nouvelles batteries à grande échelle, comme à Vilvorde, seront un maillon essentiel pour compenser ces déséquilibres et aider à soutenir le réseau électrique. Les batteries peuvent stocker l'électricité lorsqu'il y a beaucoup de vent ou de soleil et la réinjecter dans le réseau lorsqu'il y a peu de production renouvelable. Leur contribution deviendra de plus en plus importante dans les années à venir, à la fois en cas de pénurie et de surproduction possible pendant les mois d'été. 

Pour répondre aux besoins croissants de flexibilité, le Groupe ENGIE prévoit d'installer 10 GW de capacité de stockage par batteries à l’échelle mondiale d'ici 2030. En Belgique, outre ce parc de batteries à Vilvorde, ENGIE développe deux autres projets à Kallo (100 MW) et à Drogenbos (80 MW). Les permis pour ces projets ont été obtenus.

Vincent Verbeke, CEO d’ENGIE Belgique : « En tant que l'un des principaux développeurs d'énergie renouvelable en Belgique, nous restons pleinement engagés dans cette voie. Mais cette technologie n'atteindra son plein potentiel que si elle est complétée par des installations flexibles, comme ce parc de batteries, qui sont essentielles pour faire face à l'intermittence de la production éolienne et solaire. Nos équipes s'attachent plus que jamais à répondre au besoin croissant de flexibilité, en vue d'offrir une énergie durable, fiable et abordable. »

Hans Bonte, bourgmestre de Vilvorde : « Ce site énergétique historique situé le long du quai  se voit enfin offrir un avenir durable. Alors qu'une centrale électrique au charbon, puis au gaz, s'est avérée un moteur efficace pour le développement industriel de notre région, nous passons aujourd'hui à une énergie durable et respectueuse de l'environnement. Le site de Vilvorde devient un maillon essentiel de la réussite de la transition énergétique durable en Belgique. Avec la création conjointe d'une zone récréative verte à côté des tours de refroidissement - avec une connexion à l’Asiat Park - la ville de Vilvorde renforce son caractère vert et durable. Les tours de refroidissement restent des témoins caractéristiques du passé industriel de la ville. »

Card image cap

Nele Scheerlinck

Press Officer
Pour contacter Nele : +32 494 08 42 49
Le weekend merci d'utiliser le numéro suivant : +32 2 518 60 20

Articles et communiqués de presse

Card image cap
Article

Notre stratégie pour une transition énergétique accélérée

La Belgique a des objectifs ambitieux en matière d’énergie : répondre aux besoins énergétiques croissants des ménages et des entreprises et réduire ses émissions de CO₂. Pour relever ces défis et objectifs énergétiques, nous avons développé une nouvelle stratégie : #ENERGIZE2030.
25/04/2024
Card image cap
Presse

Test à l'échelle industrielle des batteries Vanadium Flow en tant qu’alternative aux batteries au Lithium-Ion

Un partenariat pour la transition énergétique entre Jan De Nul, ENGIE et Equans.

27/03/2024
Card image cap
Presse

Fin du chantier de démantèlement de l’ancienne centrale thermique d’ENGIE aux Awirs

Entamé en avril 2021 suite à l’arrêt définitif de la centrale des Awirs en août 2020, le chantier de démantèlement de cette dernière s’est achevé comme prévu fin décembre 2023. Le site est désormais utilisable pour de nouvelles activités industrielles. A l’instar du chantier voisin d’évacuation de cendres du Terril du Hénâ, il illustre la capacité et la volonté d’ENGIE d’assumer son passé industriel de manière responsable et sûre .
06/02/2024
Card image cap
Presse

La Ministre Tinne Van der Straeten visite Laborelec, le centre international de R&D, en pleine expansion, d'ENGIE en Belgique

Laborelec, le centre de R&D en technologies électriques du Groupe ENGIE, a accueilli aujourd'hui la ministre fédérale de l'énergie, Tinne Van der Straeten, pour une rencontre avec les experts qui contribuent à façonner l'avenir de la transition énergétique en Belgique. Depuis un an et demi, Laborelec a recruté pas moins de 64 nouveaux scientifiques et chercheurs pour répondre à la demande croissante de recherche et de soutien opérationnel sur les dernières technologies énergétiques, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables. Il s'agit de la septième année consécutive de forte croissance pour le centre d'expertise de Linkebeek.
18/10/2023