1 million de tonnes de cendres évacuées du Terril du Hénâ

Le Terril du Hénâ se situe sur les communes d’Engis et de Flémalle. A l’origine, le site était constitué de deux vallons principaux occupés par le ruisseau du Hénâ et celui des Fagnes. Le terril du Hénâ est constitué de 2 300 000 tonnes de cendres volantes issues de la combustion du charbon au sein de la centrale thermique des Awirs pour produire de l’électricité durant les années 1950-1970. 
31/08/2022

Le chantier d'évacuation des cendres, qui a débuté en 2016, durera 14 ans. ENGIE investira au total plus de 50 millions d'euros dans la revalorisation de cette ancienne zone industrielle.  

Aurélie Delvaux, Chef de projet Terril du Hénâ :

Le cap du million de tonnes de cendres évacuées du Terril du Hénâ vers les cimentiers a été atteint au mois d’août ! Cette avancée majeure est une réussite pour le projet de réhabilitation du site. Ces cendres sont excavées du Terril et acheminées par une bande transporteuse longue de 1,7 km jusqu’en bord de Meuse et le quai situé à côté de le centrale des Awirs. Elles y sont déchargées directement dans des barges prêtes à partir immédiatement vers les cimenteries. Ce processus et l’installation construite sur place nous permettent d’obtenir un excellent rendement ! De 2017 à 2022, l’exploitation au Terril a battu son plein et a permis d’atteindre après 5 ans l’évacuation d’un million de tonnes de ces cendres, valorisées en cimenteries pour leur contenu en alumine et en silice. Ainsi les cendres du Terril reçoivent une seconde vie. Encore 7 ans d’exploitation sont prévus pour évacuer le 1 300 000 de tonnes restantes et réhabiliter la vallée du terril du Hénâ à son état naturel d’origine. 

Un chantier unique en Europe !

Ce chantier ambitieux de réhabilitation d’un site industriel en nouvel espace de biodiversité démontre la volonté d’ENGIE d’être un modèle de responsabilité industrielle, et est unique à plus d’un titre :

  • le site va retrouver son aspect d’origine et redevenir un espace vert pour les riverains, riche en biodiversité ;
  • grâce à un accord avec les cimentiers, les cendres du terril reçoivent une deuxième vie. Elles sont en effet recyclées après leur trajet par barge, un mode de transport particulièrement écologique ;
  • enfin, le bien-être et l’écoute des riverains est au centre des préoccupation d’ENGIE : l’évacuation des cendres se fait par convoyeur couvert, ce qui permet de limiter au maximum le bruit et l’envol de résidus. Les riverains, les autorités et des experts du monde universitaire ont été, sont et seront impliqués tout au long du chantier.

Ce projet démontre qu’ENGIE tient ses engagements sur le long terme et sur le cycle complet de ses activités : développement, construction, exploitation, démantèlement et réhabilitation. 
 

Articles et communiqués de presse

Card image cap
Article

Trois ans de collaboration avec SOS Villages d’Enfants

Le partenariat d’ENGIE avec SOS Villages d’Enfants est une belle histoire. Cela part d’un besoin d’améliorer l’efficacité énergétique des studios de la Maison l’Olivier à Hollogne, mis à la disposition de jeunes de 16 ans… qui quittent leur lieu d’accueil et veulent apprendre en douceur à voler de leurs propres ailes. Ils y apprennent à vivre seuls, en autonomie, à gérer leur budget, leur logement, ... avant de devoir se lancer dans leur vie d'adulte.
11/04/2024
Card image cap
Presse

Test à l'échelle industrielle des batteries Vanadium Flow en tant qu’alternative aux batteries au Lithium-Ion

Un partenariat pour la transition énergétique entre Jan De Nul, ENGIE et Equans.

27/03/2024
Card image cap
Article

Stéphanie Huang offre un concert classique aux détenues de Haren

Depuis 3 ans, la Fondation ENGIE est la fière marraine de la violoncelliste, Stéphanie Huang, résidente à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Dans le cadre des activités « community » de la Chapelle, visant à aller à la rencontre de publics fragilisés, nous avons eu l’idée d’organiser un concert avec Stéphanie au sein d’une prison, en l’occurrence à la prison des femmes de Haren. Vivez les coulisses de ce concert.
06/03/2024
Card image cap
Article

L’ENGIE Talent of the Year 2023 décerné à l'athlète Kiara Maene

Chaque année depuis 2012, l'ENGIE Talent of the Year récompense un ou une jeune athlète paralympique prometteur·se sur base de ses performances exceptionnelles pendant l’année écoulée. Cette année n’a pas fait exception à la règle, et c'est avec une grande fierté que la jeune sprinteuse, Kiara Maene, a été désignée lauréate du prix.
28/02/2024