Dour - Quiévrain - Hensies

Hensies 40 MW
Le parc de Dour-Quiévrain-Hensies compte 18 éoliennes, ce qui représente une capacité totale de presque 40 MW. La production annuelle est équivalente à la consommation moyenne de 26 000 ménages, soit le double du nombre de ménages vivant dans les trois communes concernées.

Le parc éolien permet aussi d’éviter chaque année le rejet de quelque 41 000 tonnes de CO2. Il contribue ainsi à la réalisation des ambitieux objectifs de réduction des émissions de CO2 en Belgique. Le parc est un très bel exemple de collaboration public-privé-citoyens. Cinq éoliennes sont la propriété d’ENGIE Electrabel, neuf de Ventis, deux des Moulins du Haut Pays (un partenariat entre les communes de Dour et Quiévrain et une coopérative citoyenne) et deux de Wind4Wallonia, partenariat 50/50 entre ENGIE Electrabel et 5 intercommunales wallonnes (IBW, IDEFIN, IPFH, IEG, SOFILUX). C’est en juin 2016 que la dernière extension de 4 mâts a été inaugurée. Les pales de ces nouvelles éoliennes sont équipées de la technologie innovante TES (Trailing Edge Serrations). Ces sortes de peignes en fibre de verre, fixés aux bords des pales sur une longueur de dix mètres, permettent d’atténuer considérablement le bruit provoqué par leur rotation en imitant le vol discret des rapaces.

Chiffres clefs:

Nombre de turbines 18
Puissance par turbine 2,35 MW
Consommation équivalente 26 000 familles
CO2 évité 41 000 t/an

Planning:

09/2011 Réunion d'information
02/2013 Demande de permis
12/2013 Décision de l’autorité
08/2015 Début du chantier
06/2016 Mise en service

ENGIE-Dour-Quiévrain-Hensies

M. Lavry
   
Projectleider
Vragen?
Neem dan contact met ons op via onderstaand e-mailadres.

Related projects

Bernissart – E42
Le projet de Bernissart E42 se compose de 4 éoliennes qui se situent le long de l’autoroute E42 à hauteur du village de Ville-Pommeroeul au nord de la ligne de chemin de fer sur la commune de Bernissart.
Frameries – Mons
Le projet de Frameries-Mons se compose de 6 éoliennes le long du R5 sur les communes de Frameries et de Mons. Le parc est actuellement en développement via un partenariat entre ENGIE Electrabel, ENECO et Luminus.
Quévy
Mis en service en avril 2010, le parc de Quévy est composé de 9 éoliennes. Le parc est exploité par un partenariat entre ENGIE Electrabel (33%), le développeur Ventis (33%) et de l’association SODECOM-Vanheede Windpower (11%).
Leuze-en-Hainaut
Mis en service en août 2011, le parc de Leuze est composé de 10 éoliennes dont 7 appartiennent à ENGIE Electrabel. Situé à deux pas du zoning de Leuze, il illustre l’engagement d’ENGIE Electrabel dans la transition énergétique.