Arrêt définitif de la centrale électrique des Awirs (Flémalle-Liège)

28/08/2020
Ce lundi 31 août, la centrale électrique à la biomasse des Awirs va produire ses derniers kWh. Mise en service en 1951, cette centrale d’ENGIE Electrabel fonctionnant à l’origine au charbon, est emblématique de l’ancrage d’ENGIE en Belgique. Cet arrêt s’explique par l’ âge de certaines composantes de la centrale et la fin de la période d’octroi des certificats verts. Les travaux de démantèlement de la centrale commenceront en avril 2021 pour s’achever fin 2023. L’avenir du site est à l’étude. Les 40 travailleurs du site seront réaffectés à d’autres sites d’ENGIE. En tant qu'acteur responsable et producteur local depuis plus de 100 ans, ENGIE évalue en permanence ses techniques de production, avec un engagement fort en faveur des énergies renouvelables.

Après 69 ans d’activité de production électrique thermique aux Awirs, une entité de la commune de Flémalle bordant la rive gauche la Meuse en amont de Liège, la centrale à biomasse du même nom, produira ses derniers kWh ce lundi 31 août à 14h00. Cette unité de production électrique thermique reconnaissable à ses trois cheminées culminant à 150 mètres, fait partie intégrale du bassin industriel de Liège. Depuis 2005, l’électricité y était produite avec une unité à biomasse d’une puissance de 75MW, la plus grande de Wallonie, fournissant une électricité locale et renouvelable pour l’équivalent de la consommation électrique de 160 000 ménages.

L’arrêt de la centrale ne signifie pas la fin de toute activité sur le site des Awirs. Pendant 7 mois, des travaux préparatoires à la démolition y seront réalisés. Ensuite, à partir d’avril 2021 et ce pendant une durée de 3 ans, la centrale sera démantelée et le site remis dans son état d’origine. Une attention particulière sera accordée au recyclage des matériaux de la centrale ainsi qu’à la sécurité, la santé et la quiétude des riverains. En parallèle, l’avenir du site est à l’étude. ENGIE Electrabel étudie la possible construction d’une nouvelle centrale au gaz (Turbine Gaz Vapeur) qui par sa flexibilité constitue un excellent complément aux énergies renouvelables intermittentes.

L’histoire du site (1949-2023)

  • 1949 : début de travaux de construction des Awirs 1
  • 1951-1997 : Awirs 1, 50MW, charbon
  • 1951-1997 : Awirs 2, 50 MW, charbon
  • 1962-1998 : Awirs 3, 125MW, charbon
  • 1967-2020 : Awirs 4, 125MW, fuel lourd, 1969: adaptation au gaz (en conservant le fuel lourd), 1983 : conversion à 100% au charbon, 2005: conversion à 100% à la biomasse
  • 1973-2013 : Awirs 5, 302MW, gaz naturel (classique)
  • 2023 : fin des travaux de démantèlement de la centrale

Pour marquer cette épopée électrique et remercier tous ceux qui ont fait vivre le site depuis 1949, la centrale d’ENGIE sera illuminée en soirée durant le mois de septembre.

Cedric Osterrieth - Directeur des Activités Thermiques en Europe : « C’est avec beaucoup d’émotion mais aussi de fierté partagée avec les 40 collaborateurs du site des Awirs et tous ceux qui y ont travaillé, que nous mettons définitivement à l’arrêt cette centrale qui fait partie de l’histoire énergétique de notre pays. Nous y avons contribué pendant près de 70 ans à la sécurité d’approvisionnement de la Belgique dans une période de forte croissance de la demande électrique. Nous avons su nous adapter aux défis technologiques et environnementaux et ce en toute sécurité pour les travailleurs et les riverains. Nous continuerons à exercer notre métier d’exploitant responsable en poursuivant au terril du Hénâ - situé à proximité du site - l’évacuation des cendres issues de la combustion de charbon de la centrale jusque dans les années 70. Nous étudions également l’avenir du site. Ainsi, le site des Awirs s’inscrit dans la volonté d’ENGIE d’évaluer en permanence ses techniques de production, en mettant l’accent sur les énergies renouvelables et la neutralité carbone. »

En savoir plus sur le terril du Hénâ :
https://corporate.engie.be/fr/about/engagement-societal/le-terril-du-hena

Anne-Sophie Hugé
   
Head of External Corporate Communication
Pour contacter Anne-Sophie : +32 2 518 60 20
Le weekend merci d'utiliser le numéro suivant : +32 2 518 60 20