Comment Docks Bruxsel gère intelligemment l’énergie

Docks Bruxsel, c’est un centre commercial et de loisirs sur 58 000 m² ! C’est aussi un exemple de gestion énergétique intelligente et respectueuse de l’environnement grâce au savoir-faire d’ENGIE Axima.

Situé le long du canal à Bruxelles, Docks Bruxsel a ouvert ses portes en 2016. Ce « shopping district » est aujourd’hui l’un des plus durables d’Europe. Il a d’ailleurs obtenu le certificat d’excellence BREEAM pour sa conception. Une conception à laquelle a grandement participé ENGIE Axima.

 

Pour le chaud et le froid

Parmi les systèmes mis en place par ENGIE Axima ? La climatisation des bureaux, la distribution de la boucle tiède, la ventilation des locaux techniques et les extractions des hottes. Mais ce n’est pas tout…

ENGIE Axima a installé en toiture des échangeurs, des pompes, des systèmes de traitement d’eau et les systèmes de gestion de 3 tours de refroidissement de 2 000 kW pour refroidir le circuit de la boucle tiède. Ce circuit permet de récupérer l’énergie des pompes à chaleur installées par chaque commerçant. L’eau de la boucle est chauffée en hiver par l’incinérateur de Bruxelles-Énergie, situé à proximité de Docks Bruxsel. Avec à la clé de jolies économies.

Le conditionnement d’air dans les bâtiments de bureaux a également été confié à ENGIE Axima. Pour cela, elle a eu recours à des techniques classiques et aux technologies les plus avancées. Des pompes à chaleur ont été raccordées sur la boucle tiède pour refroidir et chauffer des collecteurs chauds et froids qui alimentent d’une part les batteries des groupes de traitement d’air qui apportent l’air sain et, d’autre part, un ensemble de plafonds réversibles, de ventilo-convecteurs, de radiateurs, du chauffage par le sol et des convecteurs de sol. La climatisation et le traitement de l’air de certains magasins sont aussi l’œuvre de l’entité d’ENGIE.

 

Des consommations sous contrôle

Une très grande attention a été portée à l’aspect environnemental lors de la construction des bâtiments. On y trouve d’ailleurs des façades et une toiture vertes, 4 500 m² de panneaux photovoltaïques, une verrière qui favorise l’éclairage naturel et réduit la consommation d’électricité. Le bâtiment profite aussi de l’énergie de l’incinérateur tout proche.

Le système de gestion technique centralisée a d’ailleurs été confié à ENGIE Axima. Elle gère, entre autres, la consommation énergétique (électricité, eau chaude, eau froide…), le fonctionnement des installations de production (boucle tiède, tours de refroidissement, production de chaud et de froid…), les éclairages, le système d’incendie, la climatisation des bureaux à l’aide de sondes d’ambiance, de thermostats, de sondes de CO2.