Fondation ENGIE  : 11 projets soutenus et 5000 jeunes aidés en plus

En ce mois de mai, le Comité de Sélection de la Fondation ENGIE a sélectionné 11 projets. Des projets qui mettent l’accent sur l’inclusion de jeunes au travers des sciences, du numérique, et des questions climatiques. Voici un aperçu des projets avec lesquels la Fondation ENGIE travaillera en 2024 et 2025.
30/05/2024
  1. Projet Hubsakee de l’asbl Wijkcentrum De Kring (Eeklo)

Wijkcentrum De Kring est un lieu de rencontre et d'échange pour les parents vulnérables avec des jeunes enfants (jusqu’à 12 ans) de la région d’Eeklo (Flandre Orientale). Ils souhaitent créer un système de prêt/échange de matériel pour les familles (puériculture, matériel de camping/camp, vélos, vêtements). Ainsi, ils sollicitent l'aide de la Fondation ENGIE pour acheter 25-30 vélos pour enfant, toucher 400 personnes précarisées et 125 utilisateurs des vélos. 

https://www.wijkcentrumdekring.be/ 

 

  1. Projet « Kamishibai » porté par l’asbl The Red Pencil (Fédération Wallonie-Bruxelles) 

Le Red Pencil, en collaboration avec des CPAS et des associations d’aide à la jeunesse en Région wallonne et à Bruxelles, où les niveaux de pauvreté sont les plus élevés, souhaite organiser des ateliers d’art-thérapie pour 80 enfants de 5 à 14 ans. Les ateliers consisteront à créer un Kamishibaï, un théâtre de papier japonais, pour encourager l'expression créative et la confiance en soi des enfants. Ces histoires seront ensuite racontées lors de rencontres dans des bibliothèques, centres culturels ou maisons de jeunes. 

https://redpencil.org/europe/   

 

  1. Projet « Un loisir pour tous » de la Maison d'Enfants Reine Marie-Henriette (Bruxelles) 

La Maison d'Enfants Reine Marie-Henriette est une institution située dans le quartier nord de Bruxelles et qui prend en charge 200 enfants placés par le juge de la jeunesse en grande détresse familiale. Avec leur projet « Un loisir pour tous », l’asbl souhaite permettre aux 48 enfants de la section l'Estacade, âgés de 6 ans et plus, de choisir une activité de loisirs afin de s’épanouir dans une activité qu’ils aiment, dans laquelle ils peuvent exprimer leur talent, en dehors de leur trajet scolaire parfois chaotique. Ils veulent dès lors nouer de nouveaux partenariats pour offrir des activités sportives et artistiques gratuites à la Maison d'Enfants, comme c'est déjà le cas avec la chorale et le théâtre, ou à un prix très abordable. Ils veulent également rendre accessibles des activités qui ne peuvent être amenées à la Maison d’Enfants, comme le tennis ou le football. Pour ce faire, ils veulent engager une personne à mi-temps chargée de développer l'offre de loisirs pour les enfants, les accompagner dans leur pratique et, par la suite, coordonner l'implication éventuelle de bénévoles pour soutenir le projet sur le long terme. 

www.lafleche14.be   

 

  1. Projet “Tentoonstelling Missie Meesterwerk” présenté par KMSKA vzw (Anvers)

« Missie Meesterwerk » est une expo interactive (qui se tiendra de mars 25 à août 25) pour les enfants, les jeunes, les familles et les écoles, organisée par le Musée royal des Beaux-Arts d'Anvers KMSKA. Le concept vise à décrypter la science qui se cache derrière les œuvres d'art et la rendre accessible à un large public, en particulier aux jeunes, par des manipulations, des fun facts (cfr le buste cassé de Rodin). 100.000 visiteurs sont attendus, l'entrée sera gratuite pour les jeunes de moins de 18 ans. A noter que les jeunes seront impliqués dans la conception de l'expo (par ex. Habbekrats) afin de tester les différentes étapes de l’expo. 

www.kmska.be  

 

  1. Projet d’équipement d'une classe TEACCH pour des enfants autistes au Centre Nos Pilifs (Bruxelles) 

Le centre Nos Pilifs accueille des enfants autistes de tout niveau. Il offre un enseignement primaire adapté ainsi qu’une prise en charge pluridisciplinaire aux enfants à besoins spécifiques. Leur bâtiment actuel, avenue des pagodes, est vétuste et peu adapté, ils veulent donc construire, près du site de la Ferme des Pilifs, un nouveau bâtiment écoresponsable qui leur permettra d’accueillir 80 enfants et 50 membres du personnel. Leur demande à la Fondation ENGIE porte sur la construction et l'aménagement d'une salle de classe TEACCH de 50 m² pour 8 à 9 enfants qui sera équipée d’une salle de repos pour les cas d'urgence et l'équipement d'une douche, d'un lavabo et de 2 toilettes commune à 2 classes.  

www.centrenospilifs.be 

 

  1. Projet « Een S.T.E.M. fiets voor Brusselse ketjes » de STARTPROjecten vzw (Bruxelles)

Cette asbl du nord de Bruxelles offre des ateliers de découverte des STEM à des jeunes entre 9 et 18 ans (scolaires et parascolaires), et souhaite acheter un vélo cargo (brandé ‘met de steun van de ENGIE Stichting’) pour déplacer gratuitement le matériel (laptops, senseurs et 3D-printers) dans les écoles, les maisons de quartiers, bibliothèques et centres culturels, tous situés sur les communes d'Anderlecht, St Josse, Schaarbeek, Molenbeek, Koekelberg et Ganshoren. Grâce à ce projet, ils souhaitent toucher 25% de jeunes en plus, soit 55 écoles, 12 organisations de jeunes, 1500 jeunes. Pour l’inclusion spécifiquement les jeunes filles, une attention particulière sera apportée à ce public dans la communication et les projets de programmation proposés. 

www.startprojecten.be 

 

  1. Projet « Les Tout-petits lecteurs » de Bibliothèques sans frontières - BSF (Fédération Wallonie-Bruxelles) 

Partant du constat que les enfants de familles précarisées commencent leur scolarité en ayant entendu 4x moins de mots que les enfants de milieu favorisé,  BSF souhaite encourager l'éveil au monde et les compétences linguistiques de 2000 enfants (0 à 5 ans) en favorisant l'accès à la lecture et aux livres. Pour ce faire, ils vont développer 4 axes : former et soutenir les professionnels de la petite enfance pour promouvoir la lecture aux tout-petits, créer un réseau de 15 bénévoles "Reading Buddies", encourager la lecture en famille avec des outils et des activités dans les bibliothèques et établir 10 coins "Ma toute-petite-bibliothèque" dans les quartiers défavorisés. 

www.bibliosansfrontieres.be/ 

 

  1. Projet Wetenschap in de Nestelbossen de l’asbl Bellenbos (Brakel, Anderlecht, Affligem)

Bellenbos est une organisation qui offre aux jeunes et enfants des activités en extérieur éducatives et de découverte de soi dans le cadre de la nature, au travers d’une balade découverte dans des « Nesten », sorte de nids d’apprentissage sensoriel, culinaire, nature, acoustique etc. Bellenbos gère actuellement 3 forêts à Brakel, Anderlecht et Affligem et a l’ambition de s’étendre. 

Le projet consiste à construire, avec des jeunes défavorisés (en particulier des filles) et des personnes porteuses d’un handicap mental, une sorte de container de recherche (onderzoeknest). Ce projet offrira aux jeunes la possibilité de développer leurs connaissances et compétences. Une version mobile sera aussi développée, sous forme de coffre à recherches. Le but est d'ensuite reproduire ces nids dans leurs autres forêts, de répéter l'expérience pour un nid bioacoustique et de former d'autres jeunes. Ils collaborent avec plusieurs partenaires tels que Minor-Ndako & Goodplanet par exemple. Avec ce projet, ils comptent impliquer 150 jeunes en situation précaire ou de handicap et toucher 2500 enfants en visite dans leurs bois. 

www.bellenbos.be  

 

  1. Projet « Des chances d’avenir pour 90 jeunes gantois et 60 anversois de milieux précarisés » TAJO vzw (Gand/Anvers) 

TAJO propose des ateliers métiers tous les samedis pendant un parcours de 3 ans à des jeunes (de Gand, de Kortrijk et à partir de 2024 d’Anvers) dans le but de leur faire découvrir leurs propres talents et la panoplie métiers possible. TAJO joue aussi un rôle d’intermédiaire avec les parents et avec les écoles pour les orientations d’étude. Leur but étant in fine d’éviter le décrochage scolaire en humanités. Depuis ces 3 ans de partenariat, les collaborateurs d’ENGIE s’impliquent en venant donner des ateliers énergie aux jeunes de TAJO. 

Dans le cadre de la prolongation du partenariat, TAJO souhaite notre aide pour accueillir 150 jeunes en plus, soit 3 classes de 30 enfants à Gand et 2 classes à Anvers. Ils sollicitent aussi l’aide de la Fondation pour les aider à financer la location de bureaux pour le personnel de TAJO. 

https://tajo.be/ 

  1.  Projet « Le Numérique pour tous.te » de l’asbl CodeNPlay (Bruxelles) 

Pour cette demande de prolongation, CodeNPlay souhaite offrir une formation numérique gratuite dans plusieurs écoles primaires bruxelloises à indices socio-économiques bas afin d’introduire la robotique, le codage et le numérique dans le cadre du programme scolaire francophone et néerlandophone. Pour pérenniser le projet, un travail direct sera réalisé avec les enfants, mais aussi avec le corps professoral et les directions d’école pour les former à l’utilisation du matériel dans la classe par après. Leur but est d’organiser 10 initiations et de toucher 720 enfants (50% filles/garçons). 

www.codenplay.be/ 

 

  1.  Projet « Nos métiers d’avenir » de l’asbl Climate Voices (Bruxelles) 

"Nos métiers d'avenir" vise, via des parcours en classe de 8 animations, à initier 150 jeunes (15-20 ans) aux enjeux de la durabilité, de la transition énergétique et environnementale et à renforcer leurs compétences d'entrepreneuriat durable dans les filières qualifiantes et professionnelles de l’enseignement secondaire en Région bruxelloise. Leur demande de prolongation du soutien leur permettrait de compléter et renforcer le parcours, à travers de nouveaux outils innovants (nouvelle version de la fresque du climat, introduction des Objectifs de Développement Durable, nouvel atelier storytelling) et un accompagnement de la communauté éducative (via un carnet de bord et une journée de formation prof) afin que les sujets de durabilité entrent dans le programme scolaire. Ils iront dans 5 écoles, à raison de 2 classes par école. 

www.climatevoices.eu  

 

Vous avez un projet associatif qui vous tient à cœur, actif dans la protection de l’environnement ou l’inclusion de la jeunesse ? La Fondation ENGIE peut peut-être vous donner un coup de pouce ? Plus d’infos sur nos critères de sélection.

Articles et communiqués de presse

Card image cap
Presse

Six lauréats du trophée "ENGIE Talent of the Year" aux Jeux Paralympiques de Paris

Maintenant que la délégation belge complète pour les Jeux Paralympiques de Paris a été annoncée, les athlètes sélectionnés entament la dernière ligne droite vers ce sommet du sport de haut niveau.
17/07/2024
Card image cap
Article

Un projet social autour d’une réplique de bateau historique

Construire la réplique du “Canot Royal” de Léopold Ier, avec des passionnés de nautisme et des jeunes en quête de voie dans la vie. Tel est le pari fou que l’Atelier Marin asbl a décidé de relever en 2022. Le travail de transmission à des jeunes sur un élément chargé d’histoire belge, c’est ce qui a motivé la Fondation ENGIE à soutenir ce projet. Rencontre avec Nicolas Joschko, directeur et raconteur d’histoire du projet.
25/06/2024
Card image cap
Article

ENGIE, supporter depuis 20 ans de nos athlètes paralympiques

Depuis 2003, ENGIE et le Belgian Paralympic Committee unissent leurs forces afin de permettre à toutes les personnes en situation de handicap de pratiquer un sport.
10/06/2024
Card image cap
Article

902 jeunes à l’opéra et touchés par le parcours d’un migrant 

Dans le cadre d'un projet éducatif et artistique mené par le Théâtre National de La Monnaie en partenariat avec la Fondation ENGIE, plus de 900 jeunes ont découvert le monde de l'opéra. Le spectacle, Ali, raconte l’histoire d’un migrant somalien d’à peine 12 ans, qui doit fuir son pays. Pour composer son opéra, Ricard Soler Mallol s’est basé sur la véritable histoire d’Ali, qui pendant 2 ans, a traversé toute l’Afrique, ainsi que la Mer Méditerranée sur un bateau de fortune avant d’être secouru et de débarquer à la gare de Bruxelles Midi. Un opéra percutant, qui a impliqué aussi une dizaine de jeunes primo-arrivants sur la scène. Retour en images sur cette initiative.
30/05/2024