Grâce au balisage dynamique, la Défense et ENGIE diminuent l’effet visuel du parc éolien de Greensky

Il s’agit du plus grand parc éolien de Belgique équipé de ce type de balisage.

L’énergie éolienne est une des énergies les plus matures pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2. Afin d’augmenter l’acceptation de cette technologie auprès des riverains, les porteurs de projets étudient les différentes possibilités de réduction de leur incidence. Grâce à la coopération avec la Défense et plus particulièrement la Composante Air, depuis janvier 2023, le balisage lumineux nocturne du parc éolien de Greensky ne fonctionne que lors des exercices de cette dernière. Ceci permet une réduction de 90 % du temps de balisage nocturne.
24/08/2023

Le parc éolien de Greensky, situé en bordure de la E40 et du réseau ferroviaire dans les provinces de Liège, du Brabant Wallon et du Limbourg) est un bel exemple de collaboration entre acteurs et parties prenantes de la transition énergétique pour faciliter sa réalisation, tout en augmentant son acceptabilité pour tous. ENGIE a, via la société Greensky qui regroupe ENGIE, Infrabel, Saint-Trond et la coopérative Ventum & Green, développé, construit, et exploite ce parc de 16 éoliennes d’une puissance totale de 32 MW. 


Ce parc est unique en son genre car l’électricité qu’il produit est directement injectée sur le réseau ferroviaire d’Infrabel via sa connexion au poste haute tension situé à Avernas (commune d’Hannut). Il approvisionne ainsi localement les trains en électricité : 170 trains par jour sont partiellement alimentés sur la ligne à grande vitesse « Louvain-Liège » et sur les lignes classiques « Louvain-Liège » et « Landen-Hasselt ».


Le parc produit annuellement l’équivalent de la consommation électrique de 11.500 familles et permet d’éviter le rejet de 13.300 tonnes de CO2 par an dans l’atmosphère, soit les émissions annuelles de 6.650 véhicules personnels diesel. Cette coopération avec la Défense va de pair avec la volonté de limiter l’incidence du parc éolien sur son voisinage direct.


Concrètement

Afin d’assurer la sécurité des activités aéronautiques Composante Air de la Défense, un balisage lumineux fonctionnant 24h/24h est placé sur les éoliennes. Grâce à la coopération avec la Défense, ENGIE a mis en exploitation un balisage nocturne dynamique qui permet désormais aux lampes rouges de balisage des éoliennes de ne fonctionner que lorsque la Composante Air le requiert.


En vertu d’un accord signé entre la Défense et le secteur éolien, il est désormais possible, sous certaines conditions et avec l’accord de la Défense, de placer un balisage nocturne dynamique sur les éoliennes. Grâce à un boîtier placé dans l’éolienne et contrôlable à distance par la Défense, les lampes ne s’allument qu’en cas de besoin. De manière régulière, le planning des exercices de la Composante Air est communiqué à l’opérateur du système, qui indique quand le balisage doit fonctionner. Il reste loisible à cette dernière d’allumer le balisage à distance en cas d’activité non planifiée. Ce système permet de réduire de 90% le temps de fonctionnement des lampes rouges clignotantes pendant la nuit. Pour pouvoir bénéficier de ce balisage, les éoliennes ne peuvent dépasser 150 mètres de hauteur et ni se situer dans une zone de type C.


Ludivine Dedonder, ministre de la Défense :

« La Défense est un acteur de notre société qui participe aussi à l’effort requis pour rendre notre monde plus durable ; en dehors des impératifs opérationnels le département évolue et réduit son impact en matière de consommation énergétique, notamment avec un plan ambitieux de tendre vers un patrimoine immobilier de la Défense neutre en carbone et durable à l’horizon 2040. Ce nouveau projet de balisage lumineux dynamique du parc éolien Greensky est une initiative supplémentaire ayant un impact positif à la fois sur l’environnement, la population locale et cela sans remettre en cause la sécurité lors des activités menées par la Défense. »


Benoît Gilson, CEO d’Infrabel :

« Le rail est le moyen de transport en commun le plus écologique mais, que ce soit au travers d’innovations, de nouveaux partenariats ou d’évolutions des manières de travailler, Infrabel n’a de cesse de le rendre toujours plus vert et plus performant. Je salue l’initiative prise par ENGIE et par la Défense. Elle permet au parc éolien Greensky, ce projet emblématique d’alimentation en énergie renouvelable de notre réseau ferroviaire, de s’inscrire dans cette même dynamique de coexistence d’infrastructures en phase avec la société et d’amélioration continue de leur performance ».


Thierry Saegeman, CEO d’ENGIE Belgium :

« La transition vers la neutralité carbone se fera si toutes les parties prenantes impliquées collaborent. ENGIE a une longue tradition dans ce domaine, avec par exemple les intercommunales de développement de Wind4Wallonia aux côtés desquelles nous investissons dans nos parcs éoliens wallons, la participation citoyenne, avec notre coopérative CoGreen, ou encore comme pour le projet Greensky avec la Défense. Nous sommes particulièrement reconnaissant envers la Défense pour cette nouvelle collaboration fructueuse. Elle permet une meilleure intégration des parcs éoliens dans leur environnement et contribue de la sorte à accélérer leur développement. »
 

Articles et communiqués de presse

Card image cap
Article

Bureau Veritas certifie ENGIE avec le label SET pour sa méthode durable de construction de projets solaires et éoliens

Le label SET (Sustainable Energy Transition), lancé en Belgique en mai 2022, est l'équivalent international du label français TED (Transition Energétique Durable). Il certifie notre méthode de construction de projets solaires et éoliens comme s'intégrant dans la société, respectant la nature et contribuant à la réduction des émissions de carbone. 
26/07/2023
Card image cap
Article

Action Code Rouge : objectivons le débat

L'organisation Code Rouge a organisé 4 jours d'action contre ENGIE début juillet 2023. ENGIE a respecté le droit à la liberté d'expression et à la liberté de manifestation, mais a considéré qu'il était important de mener le débat sur base d'éléments objectifs.

L'affirmation selon laquelle ENGIE est l'entreprise la plus polluante de Belgique est factuellement incorrecte. Code Rouge partait également d'hypothèses erronées sur la stratégie et les activités d'ENGIE.

Voici quelques éléments de réponse :
10/07/2023
Card image cap
Article

ENGIE (Laborelec) participe à la recherche sur les communautés d’énergie renouvelables (2/2)

Dans un article précédent, nous mettions le focus sur les communautés d’énergie renouvelables (CER) qui représentent notamment une des solutions à la crise énergétique et un vecteur de la transition énergétique. ENGIE, en tant que leader de cette transition, collabore au développement des CER. Alors, quels rôles joue ENGIE dans ce cadre ?
06/06/2023
Card image cap
Article

FOCUS : Les communautés d’énergie renouvelables (CER) deviennent une réalité en Belgique (1/2)

Le partage d’énergie et la vente de pair à pair sont de plus en plus évoquées par le monde politique et les acteurs du secteur de l’énergie comme une des solutions à la crise énergétique et un vecteur de la transition énergétique. Alors qu’il s’agissait d’un concept assez vague il y a encore quelques années, celui-ci s’est progressivement concrétisé. En particulier, les communautés d’énergie renouvelable (CER) sont une des formes d’échange d’énergie qui est aujourd’hui légalement possible. De quoi s’agit-il exactement ?
30/05/2023