Comment bien chauffer sa maison ?

Bien chauffer sa maison, c’est à la fois garantir son confort sans faire exploser sa facture d’énergie. Pour cela, plusieurs critères entrent en compte : type et dimensionnement de l’installation de chauffage, programmation du thermostat, isolation mais aussi… bon sens. On fait le point.

Pas de confort sans isolation

Bien chauffer une maison mal isolée est difficile. Les déperditions de chaleur sont alors importantes : 30% par le toit, 25% par les murs, 15% par les vitrages… Autant dire que vous jetterez votre argent par les fenêtres ! Lisez plutôt nos 5 conseils pour améliorer l’isolation de votre maison.

 

Dimensionner correctement son installation de chauffage

C’est important quand on construit ou que l’on rénove mais également lorsque vous décidez de remplacer votre vieille chaudière. Un appareil de chauffage ne doit jamais être sous- ou surdimensionné. S’il est plus puissant que nécessaire (par rapport à vos besoins énergétiques et la surface de votre maison), vos factures seront inutilement élevées et vous ne profiterez pas de ses performances énergétiques. S’il est sous-dimensionné votre confort en pâtira.

Il existe de nombreux systèmes de chauffage : central au gaz ou au mazout, pompe à chaleur, à pellets, hybride… Pour choisir, il faut tenir compte du nombre de points d’eau chaude à produire, de vos exigences thermiques et de confort, de l’installation existante, de votre budget, etc. Optez toujours par un système à haut rendement.

 

Adopter les bons gestes pour se chauffer efficacement

Pour s’assurer une température agréable partout dans la maison et un chauffage performant et économe, il faut, entre autres :

  • purger ses radiateurs deux fois par an (avant la remise en route du chauffage à l’automne, quand on le coupe l’été) ;
  • adapter la température de l’eau de la chaudière selon les saisons et la température extérieure si ce n’est pas automatique ;
  • contrôler régulièrement la pression de l’eau de la chaudière. Une pression trop élevée peut endommager l’installation de chauffage. Une pression trop basse réduit son efficacité ;
  • isoler les conduits de chauffage (vous aurez de l’eau chaude plus vite sans perte de température) ;
  • faire contrôler et entretenir sa chaudière. Vous réduisez ainsi aussi les risques de pannes. Et c’est une obligation légale ; 
  • régler les vannes thermostatiques correctement. Vous économiserez jusqu’à 10% sur votre consommation !

Ces petites vidéos tuto vous aideront à ajuster votre chauffage comme il faut.

 

La bonne température au bon endroit au bon moment

Cela tombe sous le sens ? Pourtant, on a tendance à trop chauffer certaines pièces, à laisser le chauffage à la même température toute la journée ou à ne pas le baisser la nuit. Tout cela a un impact sur le confort et la facture.

Les bonnes températures ?

Dernier conseil : évitez de régler le thermostat sur 25°C pour atteindre plus vite les 20°C souhaités. Vous n’aurez pas chaud plus vite ! Par contre, vous surchaufferez et consommerez plus de combustible.

Pour être sûr(e) d’avoir toujours la bonne température au bon moment où on le souhaite, installer un thermostat intelligent est une bonne option. boxx de ENGIE, par exemple, permet de déterminer, y compris à distance via une app, la température que l’on désire à tel ou tel moment de la journée. Le thermostat calcule le temps nécessaire pour l’atteindre et fait en sorte que la pièce soit chauffée à l’heure voulue.