Une première wallonne : le trafic de la Ville de Namur plus fluide et moins polluant grâce au Système de Transport Intelligent (STI) installé par ENGIE et Macq

23/09/2020
Forte de sa volonté de diminuer la congestion automobile et d’offrir des solutions de mobilité alternatives, la Ville de Namur se dote du premier STI de Wallonie. Elle a pu concrétiser cette ambition grâce à d’importants fonds européens (FEDER) et en a confié la mise en œuvre à ENGIE et à Macq.

La Ville de Namur à la pointe avec le STI

La Ville de Namur a décidé de faire face aux enjeux de la mobilité (congestion, pollution, coût financier) et de s’équiper d’un Système de Transport Intelligent (STI). Ce système de transport intègre la récolte des données de flux de transport et environnementales, le traitement des données récoltées et un volet de communication. Ce dernier comprend des panneaux dynamiques à destination des usagers et usagères et des données disponibles anonymisées sur le web en open-data à usage des particuliers et particulières, des personnes créatrices d’applications et des sociétés opératrices GPS. 

L’objectif du STI est d’offrir aux personnes qui accèdent à Namur, une information précise en temps réel sur l’état du trafic, intégrant les différents modes de transport et des conseils en matière de mobilité.  Il s’agit d’un outil qui réduit l’impact environnemental de la mobilité puisqu’il vise à lutter contre les imprévus, les pertes de temps, la congestion et la pollution, tout en soutenant les alternatives existantes.

Le STI va permettre de renforcer la stratégie de mobilité de la Ville en mettant à sa disposition des données fiables, tous modes de transports confondus. Il permettra également à la Ville d’orienter le comportement des usagers et usagères et de proposer une meilleure accessibilité multimodale.

Au terme d’une procédure de marchés publics, ENGIE et Macq ont été désignés par la Ville de Namur pour mener à bien ce projet :  ENGIE pour la partie étude, gestion de projet, fourniture, installation et maintenance des équipements et Macq pour le traitement des données et la mise en place des plateformes d’accès aux données.

Concrètement

Une série de capteurs innovants ont été placés sur les axes les plus fréquentés de la capitale wallonne (caméras ANPR, appareils de mesure de la qualité de l’air, etc.). S’ajoutent aux informations captées d’autres informations telles que l’approche des bus en temps réel, le nombre de places de parking disponibles dans certains parkings du centre-ville, le nombre de vélos disponibles.

Après traitement, ces informations sont mises à disposition des citoyens et citoyennes sur un site web spécialement conçu pour y trouver aisément les informations recherchées et sur des panneaux d’information situés à plusieurs endroits dans et aux alentours de Namur Centre.

Les impacts et perspectives du STI

Le STI permet la réduction du trafic vers le centre-ville et une diminution des temps de parcours. Il permet aussi la promotion de la multimodalité, tout en limitant la pollution en ville et ce, en indiquant via des panneaux dynamiques les zones de congestion et d’accidents, les meilleurs itinéraires, les Parcs-Relais et des stations de vélos partagés Li Bia Velo.

Quelques chiffres :

  • 17 caméras de surveillance
  • 47 caméras ANPR
  • 6 capteurs de qualité de l’air
  • 257 capteurs de parking
  • 1 site web destiné aux citoyens et citoyennes (compatible avec smartphone)
  • 21 panneaux à messages variables
  • 60 bornes d’information installées aux principaux arrêts de bus

Le tout communicant leurs données pour analyse au sein du programme de gestion développé pour le compte de la Ville de Namur et basé sur le logiciel M³ (Macq Mobility Manager).

Stéphanie Scailquin, Echevine de l’Urbanisme, de l’Attractivité urbaine de la Ville de Namur, en charge de la mobilité : « Le STI répond à l’ambition forte de la Ville de Namur d’offrir un outil de mobilité aussi concret et pratique qu’innovant. Il nous propose une mobilité plus prévisible, plus fluide et plus dynamique qui répond tant aux besoins des Namurois et Namuroises qu’à ceux et celles qui transitent par notre ville. En outre, pour la Ville, c’est aussi une occasion unique d’inviter à suivre un plan de circulation qu’elle peut orienter selon ses besoins. Le STI est un outil complémentaire qui renforce le statut de Namur ville smart city, soucieuse de son attractivité et de la qualité de l’air. »

Stan de Pierpont, Directeur Général ENGIE Solutions, Cities & Communities : « Ce projet illustre la capacité d’ENGIE à proposer aux collectivités locales des solutions qui leur permettent d’être de plus en plus intelligentes, agréables à vivre et vertes. Il concrétise notre volonté d’être le leader des solutions neutres en carbone, ce qui passe par une mobilité plus fluide et plus multimodale. Nous sommes fiers d’avoir contribué à cette première wallonne ! »

François Macq, CEO de Macq s.a. : « Toutes les entreprises ne souhaitent-elles pas apporter une contribution positive à la société ? Chez Macq, nous avons la chance de pouvoir mettre en place la solution idéale pour les navetteuses et navetteurs namurois. Plus de longs embouteillages, moins d'accidents et donc un réseau routier plus sûr et plus efficace. Que Namur soit un exemple pour la Wallonie en matière de mobilité intelligente ! »