Evacuation des cendres du Terril du Hénâ : bilan à mi-parcours d’un chantier unique et exemplaire

Ce 6 octobre 2023, en présence de Sophie Thémont, Bourgmestre de Flémalle, le point a été fait sur l’évacuation de 50 % des 2,3 millions de tonnes de cendres volantes du terril du Hénâ aux Awirs (Flémalle). Le chantier vise à rendre au site sa biodiversité d’ici 2029. Les riverains pourront découvrir le chantier lors de l’après-midi des familles organisée à cette occasion.
06/10/2023

Le chantier d’évacuation des cendres volantes du terril du Hénâ, situé à Flémalle en région liégeoise, est à mi-parcours. Il vise à rendre au site du Hénâ son état naturel d’antan en évacuant en toute sécurité les cendres qui y ont été accumulées lors de la combustion du charbon par la centrale électrique des Awirs d’ENGIE de 1952 à 1972. Pour évacuer ces cendres, ENGIE a fait appel à la société RECYBEL. Celle-ci est un partenariat entre ENGIE et les cimentiers CCB et CBR. RECYBEL a commencé ces travaux en 2016. Elle a évacué actuellement plus de 1.200.000 tonnes soit la moitié du terril avec comme priorités la sécurité au niveau du chantier, la réduction des nuisances, le respect du cahier des charges des cimentiers et une bonne communication avec les riverains et les autorités. 

 

Thierry Saegeman, CEO d’ENGIE Belgium :

«Ce chantier illustre la volonté d’ENGIE d’assumer son passé industriel tout en minimisant les nuisances pour les riverains. La décision d’évacuer le terril, dont les études ont démontré que sa stabilité ne pouvait être assurée sur le long terme, démontre également que notre entreprise place et a toujours placé la sécurité au cœur de ses préoccupations d’acteur industriel responsable. Une fois le site libéré des cendres volantes, il constituera un véritable atout pour la nature et pour les habitants des environs. » 

Les cendres sont évacuées via une bande transporteuse fermée et insonorisée longue de 1,7 kilomètres pour ensuite être chargées sur des barges, un moyen de transport particulièrement écoresponsable, à destination des cimentiers. 

 

Jean-Benoît Collée, Administrateur délégué de RECYBEL :

«RECYBEL  avec le support de ses actionnaires a fait confiance  à des partenaires locaux pour ce chantier unique en son genre où la sécurité et la santé des travailleurs est au cœur de ses préoccupations. Nous sommes fiers que les travaux se déroulent conformément au planning initial et qu’aucun incident n’ait été à déplorer grâce au respect strict des normes de sécurité. Nous sommes également fiers de pouvoir contribuer à l’économie circulaire grâce au partenariat avec les cimentiers qui donnent un seconde vie aux cendres en les valorisant dans leur processus de fabrication. » 

D’un coût de 100 millions d’euros, selon le planning établi, le terril sera totalement évacué en 2029, date à laquelle il redeviendra un lieu propice à la biodiversité. 

 

Le chantier en quelques chiffres : 

  • 10 emplois à temps plein en moyenne sur la chantier depuis 2016. 
  • 1,7 km de bande transporteuse insonorisée protégeant les riverains des poussières et nuisances sonores et limitant le trafic routier. 
  • 1117 barges contenant entre 1000 et 1600 tonnes de cendres ont quitté le terril depuis le début du projet pour évacuer les cendres vers les cimentiers  
  • 40.000 navettes de semi-remorques de 30 tonnes évitées sur la route grâce au recours au transport fluvial, et une réduction de 2 à 4 fois des émissions de CO2  liées au transport des cendres vers les cimenteries. 
  • 0 dépassement de normes à constater en matière de quantité de poussières dans l’air. 

 

 Vue aérienne du terril du Hénâ 

Hena

g

Articles et communiqués de presse

Card image cap
Article

ENGIE, supporter depuis 20 ans de nos athlètes paralympiques

Depuis 2003, ENGIE et le Belgian Paralympic Committee unissent leurs forces afin de permettre à toutes les personnes en situation de handicap de pratiquer un sport.
10/06/2024
Card image cap
Article

902 jeunes à l’opéra et touchés par le parcours d’un migrant 

Dans le cadre d'un projet éducatif et artistique mené par le Théâtre National de La Monnaie en partenariat avec la Fondation ENGIE, plus de 900 jeunes ont découvert le monde de l'opéra. Le spectacle, Ali, raconte l’histoire d’un migrant somalien d’à peine 12 ans, qui doit fuir son pays. Pour composer son opéra, Ricard Soler Mallol s’est basé sur la véritable histoire d’Ali, qui pendant 2 ans, a traversé toute l’Afrique, ainsi que la Mer Méditerranée sur un bateau de fortune avant d’être secouru et de débarquer à la gare de Bruxelles Midi. Un opéra percutant, qui a impliqué aussi une dizaine de jeunes primo-arrivants sur la scène. Retour en images sur cette initiative.
30/05/2024
Card image cap
Article

Fondation ENGIE  : 11 projets soutenus et 5000 jeunes aidés en plus

En ce mois de mai, le Comité de Sélection de la Fondation ENGIE a sélectionné 11 projets. Des projets qui mettent l’accent sur l’inclusion de jeunes au travers des sciences, du numérique, et des questions climatiques. Voici un aperçu des projets avec lesquels la Fondation ENGIE travaillera en 2024 et 2025.
30/05/2024
Card image cap
Article

Notre stratégie pour une transition énergétique accélérée

La Belgique a des objectifs ambitieux en matière d’énergie : répondre aux besoins énergétiques croissants des ménages et des entreprises et réduire ses émissions de CO₂. Pour relever ces défis et objectifs énergétiques, nous avons développé une nouvelle stratégie : #ENERGIZE2030.
25/04/2024