Notre ambition

ENGIE veut prendre la tête de la transition énergétique et vise à atteindre le Net Zéro Carbone d'ici 2045. C'est pourquoi ENGIE construit en Belgique, avec ses 7 000 employés, le système énergétique bas carbone de demain pour une transition énergétique abordable, fiable et durable pour tous ses clients.

En tant que leader mondial de la fourniture d'énergie et de services à faible émission de carbone, ENGIE, avec le soutien de ses parties prenantes et de ses partenaires, s'engage à accélérer la transition vers un monde neutre en carbone et à développer un mix énergétique diversifié dans lequel les énergies renouvelables jouent un rôle clé et sont appelées à augmenter de manière significative.

Guidé par sa raison d'être, le Groupe accompagne ses clients dans leur décarbonation en développant et en mettant en œuvre des solutions efficaces sur le plan énergétique et respectueuses de l'environnement. Pour cela, ENGIE s'appuie sur un modèle d'entreprise simplifié visant à réaliser la transition énergétique en toute confiance au travers de ses métiers ;

  1. les énergies renouvelables,
  2. les infrastructures énergétiques locales,
  3. les infrastructures centralisées,
  4. la production thermique et
  5. la fourniture d'électricité.

Le rapport intégré 2023 montre comment ENGIE prévoit d'accélérer sa stratégie de transition vers le Net Zero Carbon d'ici 2045.

 

Roadmap 2050

Le Roadmap 2050 d'ENGIE représente une vision ambitieuse pour l'avenir de l'entreprise et de la planète. En s'engageant fermement envers la transition énergétique, ENGIE prévoit de jouer un rôle de premier plan dans la transformation du paysage énergétique mondial. Le plan stratégique de l'entreprise pour 2050 est ancré dans la durabilité, visant à réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre en accélérant la transition vers des sources d'énergie renouvelable, l'efficacité énergétique et la décarbonation.

ENGIE vise également à développer des solutions innovantes pour répondre aux besoins énergétiques croissants de la société tout en préservant notre environnement. Cette feuille de route 2050 reflète l'engagement continu d'ENGIE envers la construction d'un avenir énergétique plus propre, plus durable et plus résilient pour tous.
 

Catherine MacGregor, Directrice Générale d’ENGIE :

« La transition énergétique est un défi inédit pour l’Europe, par son ampleur et son urgence. Chez ENGIE, elle est au cœur de notre raison d’être, de notre stratégie et de toutes nos actions. À l’heure où les débats sur la planification énergétique s’intensifient en Europe, nous avons souhaité partager nos convictions sur la trajectoire qui nous paraît la plus réaliste. 
Réussir la transition, c’est atteindre le net zéro carbone en s’assurant de la maîtrise des coûts pour les citoyens et les entreprises, et en développant un système énergétique robuste et fiable. Pour cela, nous sommes convaincus de la nécessité de s’appuyer sur tous les leviers de décarbonation. L’alliance de la molécule et de l'électron est la réponse à ces enjeux à l’échelle du pays et de l’Europe. »
 

L’alliance de l’électron et de la molécule : la réponse pour une transition énergétique abordable et fiable 

Le scénario en bref :

  • Tous les leviers existants ou en développement doivent être actionnés pour concrétiser le « Net zéro émissions » en moins de 30 ans. 
  • Pour tenir les engagements européens en matière climatique, il est nécessaire d’intensifier les efforts en matière de sobriété et d’efficacité énergétiques, afin de tendre vers une réduction de 34% de la consommation d’énergie à l'horizon 2050. 
  • Une accélération très significative du développement des énergies renouvelables, en premier lieu électriques (éolien, solaire), est indispensable pour atteindre les objectifs climatiques européens et limiter les coûts. 
  • Les capacités de flexibilité (stockage par batteries, pompage-turbinage, turbines à gaz à cycle combiné) vont jouer un rôle clé au cœur du système énergétique dans le contexte du développement des énergies renouvelables. Il faut les développer à hauteur de 600 GW de capacités additionnelles (multiplication presque quadruplée des capacités actuelles). 
  • Le gaz sera totalement décarboné d’ici 2050 et jouera un rôle clé dans la transition énergétique. 
  • L’hydrogène décarboné et les molécules produites à partir d’hydrogène (e-molécules) joueront un rôle clé dans les transports et pour certains usages industriels. La demande d’hydrogène et de e-molécules – portée par les besoins de décarbonation de la mobilité lourde et de l’industrie – sera multipliée par 8 d’ici 2050 (75% pour les transports et 25% pour les secteurs industriels les plus difficiles à décarboner comme l’acier). Près de la moitié de cet hydrogène sera produit localement. 

 

Découvrez notre scénario en vidéo :

 

Articles et communiqués de presse

Card image cap
Presse

Grâce aux 1,5 MWc de panneaux solaires d'ENGIE, Gosselin devient un acteur logistique plus durable

ENGIE a placé une installation de panneaux solaires de 1,5 MWc sur le site de Gosselin à Anvers. Gosselin est une importante entreprise de déménagement et de logistique. Cette installation de plus de 3000 panneaux solaires lui permettra de réduire ses émissions de CO2 de 535 tonnes par an, soit l'équivalent des émissions annuelles de 268 voitures diesel.
11/04/2024
Card image cap
Article

Trois ans de collaboration avec SOS Villages d’Enfants

Le partenariat d’ENGIE avec SOS Villages d’Enfants est une belle histoire. Cela part d’un besoin d’améliorer l’efficacité énergétique des studios de la Maison l’Olivier à Hollogne, mis à la disposition de jeunes de 16 ans… qui quittent leur lieu d’accueil et veulent apprendre en douceur à voler de leurs propres ailes. Ils y apprennent à vivre seuls, en autonomie, à gérer leur budget, leur logement, ... avant de devoir se lancer dans leur vie d'adulte.
11/04/2024
Card image cap
Presse

Test à l'échelle industrielle des batteries Vanadium Flow en tant qu’alternative aux batteries au Lithium-Ion

Un partenariat pour la transition énergétique entre Jan De Nul, ENGIE et Equans.

27/03/2024
Card image cap
Article

Stéphanie Huang offre un concert classique aux détenues de Haren

Depuis 3 ans, la Fondation ENGIE est la fière marraine de la violoncelliste, Stéphanie Huang, résidente à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Dans le cadre des activités « community » de la Chapelle, visant à aller à la rencontre de publics fragilisés, nous avons eu l’idée d’organiser un concert avec Stéphanie au sein d’une prison, en l’occurrence à la prison des femmes de Haren. Vivez les coulisses de ce concert.
06/03/2024