Bernissart – E42

Le projet de Bernissart E42 se compose de 4 éoliennes qui se situent le long de l’autoroute E42 à hauteur du village de Ville-Pommeroeul au nord de la ligne de chemin de fer sur la commune de Bernissart.

En plus du développement de son activité renouvelable, l’entreprise a pour objectif d’assurer un retour positif pour la Région si le parc se concrétise. D’une part, la société Wind4Wallonia, un partenariat 50/50 entre ENGIE Electrabel et 5 intercommunales wallonnes (IBW, IDEFIN, IPFH, IEG, SOFILUX), aura l’opportunité d’assurer le financement, la construction et l’exploitation du parc. D’autre part, une participation citoyenne pourrait être mise en place au travers de la coopérative Electrabel CoGreen ou de toute autre type de coopérative citoyenne.

Planning:

14/06/17 Réunion d'information
05/2019 Demande de permis
05/2021 Dépôt de Plans Modificatifs
04 & 05/2021 Enquête Publique (2) 

Chiffres clefs:

Nombre de turbines 4
Puissance par turbine 3 MW
Consommation équivalente 5000 familles
CO2 évité 7750 t/an
M. Lavry
   
Projectleider
Vragen?
Neem dan contact met ons op via onderstaand e-mailadres.

Related projects

Dour - Quiévrain - Hensies
Le parc de Dour-Quiévrain-Hensies compte 18 éoliennes, ce qui représente une capacité totale de presque 40 MW. La production annuelle est équivalente à la consommation moyenne de 26 000 ménages, soit le double du nombre de ménages vivant dans les trois communes concernées.
Frameries – Mons
Le projet de Frameries-Mons se compose de 6 éoliennes le long du R5 sur les communes de Frameries et de Mons. Le parc est actuellement en développement via un partenariat entre ENGIE Electrabel, ENECO et Luminus.
Leuze-en-Hainaut
Mis en service en août 2011, le parc de Leuze est composé de 10 éoliennes dont 7 appartiennent à ENGIE Electrabel. Situé à deux pas du zoning de Leuze, il illustre l’engagement d’ENGIE Electrabel dans la transition énergétique.
Quévy
Mis en service en avril 2010, le parc de Quévy est composé de 9 éoliennes. Le parc est exploité par un partenariat entre ENGIE Electrabel (33%), le développeur Ventis (33%) et de l’association SODECOM-Vanheede Windpower (11%).